ORDRE DES AVOCATS
AU BARREAU DE NICE

Place du Palais
Palais de Justice
06300 NICE
Tél.: 04 93 85 12 03
Fax : 04 93 92 34 56
Courriel : info@barreaudenice.com







 


 

 



LES PALAIS DE JUSTICE DE NICE
ACCES
La place du Palais de Justice est située dans le Vieux Nice.
Pour s’y rendre, le plus simple est de toujours longer le bord de mer :

1) Si l’on vient de Menton ou de Monte-Carlo, à partir de la Basse Corniche :
- Port de Nice
- Place Ile de Beauté
- Monument aux Morts
- Opéra,
- 1ère rue à droite où il est possible de tourner (les autres étant en sens interdit) : rue Sulzer
- 1ère à droite : rue Saint François de Paule
- à l’extrémité de la rue Saint François de Paule, à gauche : rue Gassin débouchant sur la place du Palais de Justice

2) Si l’on vient de Cannes ou de l’aéroport de Nice :
- Suivre la Promenade des Anglais en passant devant :
- Hôtel Négresco
- Palais de la Méditerranée
- Jardin Albert Ier
- Juste après : 1er feu rouge à gauche : avenue des Phocéens
- 1ère à droite : rue Saint François de Paule
- à l’extrémité de la rue Saint François de Paule, à gauche : rue Gassin débouchant sur la place du Palais de Justice

PARKING
Deux possibilités pour se garer :
- à l’extrémité de la rue Saint François de Paule: parking du Cours Saleya ;
- à l’extrémité de la rue Gassin, tourner à droite : parking du Palais de Justice.
* Attention à la difficulté d’y stationner le lundi, ces parkings étant généralement complets, en raison du marché de la brocante se tenant sur le Cours Saleya voisin. Avec cet avantage que vous pouvez y chiner entre deux audiences, ou après.

SITUATION
Initialement, il y a une quinzaine d’années, le ministère de la Justice devait doter Nice d’une cité judiciaire, vers les abattoirs. Des études préliminaires furent engagées dans le dessein de l’édifier au-dessus du lit du Paillon. Des avocats acquirent même des locaux dans le quartier concerné.
Cependant, l’entreprise estimée sans doute excentrique – dans le sens, bien entendu, géographique du terme –, compliquée et coûteuse, fut abandonnée. Il lui fut préféré, à raison, d’utiliser le Palais de Justice existant, abritant le Tribunal de Grande Instance, le Tribunal d’Instance, celui de Commerce. La place du palais de Justice fut débarrassée de la circulation automobile, de son parking, et transformée en place « à l’Italienne ». C’est-à-dire « minérale », recouverte d’un revêtement de pierre, dépourvue de toute ornement, statue ou monument ; excepté, dans un coin, une minuscule fontaine asséchée, la plupart du temps. Exclusive de tout brin de verdure, la place sans un brin d’ombre, est paradoxale sous une telle latitude, l’été. Heureusement, son vide sidéral est comblé par des terrasses de café et leurs parasols. Les avocats, quant à eux, ont installé à ses confins, leur bibliothèque et leur « maison » accueillant la CARPA ainsi que des salles de réunion.
Ainsi, s’est créé, à moindres frais, un pôle judiciaire sur ce qui était, après tout, son lieu historique.

La réhabilitation de la caserne Rusca, devenue « Palais » pour abriter le Tribunal d’Instance et certaines chambres du TGI – JAF et criées – s’est avérée une réussite.

La rénovation de l’ancien Palais, face au « Palais Rusca », dévolu désormais au seul Tribunal de Grande Instance, eut le bon goût de décapiter ses surélévations anachroniques qui l’enlaidissaient. Toutefois, la reconstruction consacra un volume inattendu au beau milieu du bâtiment, à un « puits de lumière » aussi inutile que dommageable, car rétrécissant d’autant les salles d’audience, devenues par trop exiguës.

Le Tribunal de Commerce a déménagé dans d’anciens hangars mécaniques, évidemment transformés, situés près du lycée Masséna, 3, rue Désiré Niel. Comme, récemment, une partie des services de l’Ordre des Avocats et ses vestiaires.

Le Conseil de Prud’hommes, qui a toujours été ailleurs, siège dans une ancienne salle des ventes par commissaires-priseurs – la « Salle Provana » – à proximité d’un autre établissement scolaire, le lycée Calmette, 3-5, rue Provana de Leyni, prolongement des rues Tondutti de l’Escarène ou Lépante, suivant le sens emprunté.

Pour se rendre à ces deux juridictions, il est préférable d’y aller à pied, depuis la place du palais de Justice, compte tenu des difficultés de stationnement. Si on veut malgré tout tenter l’aventure en voiture :

Pour le Tribunal de Commerce, à partir de la Promenade des Anglais (voir plus haut, accès à la place du Palais) :
- Jardin Albert Ier
- Juste après : 1er feu rouge à gauche : avenue des Phocéens
- Emprunter le tunnel du Paillon, se trouvant dans cette voie
- 1ère sortie : « le Port » et tourner immédiatement à gauche
- Face à l’église du Vœu, tourner à gauche : boulevard Félix-Faure
- 2e à droite : rue Désiré Niel
Parking le plus proche : celui du Paillon, dont l’entrée est boulevard Félix-Faure, face au lycée Masséna.

Pour le Conseil de Prud’hommes, à partir de l’Eglise du Vœu (voir ci-dessus) :
Longer l’Eglise du Vœu sur la droite, par la rue Tondutti de l'Escarène jusqu'au
carrefour avec le bd Dubouchage, où la rue change de sens de circulation et de nom pour devenir Provanna de Leyni.

Le Tribunal Administratif – situé 33, boulevard Franck Pilatte – vaut à lui seul le détour, ne serait-ce que touristique. C’est sans doute le plus féerique de France. Il est installé dans une magnifique villa de la fin du XIXe siècle, ancienne maison de retraite, juchée à flanc de coteau, parmi les arbres et dominant la Baie des Anges. Vue imprenable depuis l’unique salle d’audience.

Pour s’y rendre :
1°) Si l’on vient de Menton ou de Monte-Carlo, à partir de la Basse Corniche :
- Port
- Tourner à gauche : quai des Deux Emmanuel
- 1ère à gauche : rue du Lazare
- Immédiatement à droite : boulevard Stalingrad
- continuer par son prolongement – qui devient boulevard Franck Pilatte et borde la mer – jusqu'à un petit jardin public que le Tribunal surplombe
- Sonner au portail pour y entrer et garer votre véhicule.
2°) Si l’on vient de Cannes ou de l’aéroport de Nice :
- Suivre la Promenade des Anglais jusqu’au port, en passant devant :
- Hôtel Négresco
- Palais de la Méditerranée
- Opéra
- Monument aux Morts
- Port : le contourner en passant devant l’église du Port sur la place Ile de Beauté
- A droite : quai des Deux Emmanuel
- 1ère à gauche : rue du Lazare
- Immédiatement à droite : boulevard Stalingrad
- continuer par son prolongement – qui devient boulevard Franck Pilatte et borde la mer – jusqu'à un petit jardin public que le Tribunal surplombe
- Sonner au portail pour y entrer et garer votre véhicule.

Autres juridictions du département et autres renseignements (téléphone, télécopie, adresses) : voir « adresses utiles »